Si l'on apprenait à re-vivre ensemble ?

La perte de lien, l'isolement, l'agressivité, la méfiance, le manque d'empathie se développent sur les réseaux sociaux et dans la société. Et donc, bien-sûr, au travail aussi. Que faire ?

Si un ami vous a transféré cette newsletter, ou si vous la découvrez par le Web, vous pouvez vous y abonner, c’est juste ici :


Il y a quelques jours, une amie a été transportée aux urgences à la suite d’un malaise. Deux jours et demi sur un lit dans un couloir, ponctués par quelques séances de scanner et d’IRM. Tout a bien fini, rien de grave, elle est rentrée chez elle après une expérience désagréable, ennuyeuse et fatigante à cause d’un va-et-vient 24h/24 dans “son” couloir.

Nous avons tous été confrontés à ce genre d’épisode, pour nous-mêmes ou pour des proches. La place et les lits manquent à l’hôpital et cette situation s’est fortement aggravée depuis la pandémie.

The great resignation dont nous parlions la semaine dernière touche aussi l’hôpital. Les démissions massives de soignants se traduisent très concrètement en fermetures de lits.

L’autre observation que l’on peut faire en fréquentant l’hôpital est la dégradation de la relation : plus de techniques, moins d’humanité pourrait-on dire.

Un phénomène qui touche aussi le monde du travail. La pandémie, les confinements, l’éloignement pour cause de télétravail ont accéléré cette tendance au repli et à l’isolement mais aussi à la méfiance, chez les salariés comme chez les employeurs.

Ce qu’explique bien cet article sur la grande désillusion du monde d’après : “Le « new normal » doit donc viser d’abord à créer du lien entre le passé et le présent, les dirigeants et les salariés, les salariés et les salariés pour éviter le repli sur soi et raviver l’engagement collectif.

Travail à distance tout confort

Travailler avec les autres à distance c’est possible et cela passe par l’usage d’outils et de matériels. Dans son 1er hors-série (payant), Citronium présente une variété d’innovations, de solutions de visioconférences en 3D, de webcams dopées à l’IA et d’applications pour transformer votre smartphone en webcam de luxe.

Des innovations qui touchent aussi les équipements non informatiques. Créée par l'informaticien Omar Seck, cette table multi-fonctions baptisée "Jobstable" vient de remporter le prix du Président de la République du concours Lépine.

Si vous êtes geek, vous trouverez beaucoup d’autres innovations pour vous aider à mieux télétravailler.

Mais toutes ces évolutions positives des outils de travail ne règlent pas le problème principal : rapprocher les équipes et recréer ou maintenir la confiance. Tout ce que ne fera pas magiquement à votre place un groupe WhatsApp ni un abonnement Zoom.

C’est bien de s’occuper des conditions matérielles du travail, au bureau ou à distance. C’est mieux - et indispensable - de se préoccuper de ce vivre ensemble comme le rappellent cette semaine Barack Obama et Bruce Springsteen dans leur joli coup de pub pour la sortie de leur livre commun : “Face à ces gens et face à ces inquiétudes, il faut certes être optimiste, mais aussi se dire qu'avec le temps, on peut apprendre à vivre ensemble." A condition d’y travailler.

Share


Le podcast de la semaine

Julie veut le SMIC et Patrick trouve que trois-quart de SMIC c’est bien suffisant. Elle raconte sa vie difficile au travail et lui sa décroissance avec Brigitte, sa femme, dans leur célèbre Maison autonome.

🎙 Julie veut le SMIC (28’) - Les pieds sur terre (France culture)


A noter que le journal Le Monde a lui aussi lancé une série documentaire dans le même esprit de découverte de la France avant l’élection présidentielle : 100 reportages, Fragments de France (payant).


Vite dit

😂 Heu-reux !
Il y en a au moins une qui est ravie de la décision de Mark Zuckerberg de changer le nom de son entreprise en Meta. C’est l’entreprise technologique canadienne Meta matérials, spécialisée dans la science des matériaux, dont l’action a pris 25% en une journée.

😎 Non, rien de rien
Le "non-temps", un secret suivi par de grands esprits, de Steve Jobs, le patron d'Apple, prince de la procrastination, au scientifique Albert Einstein, est l'art de ne rien faire, à part penser. Sinon, une courte sieste favorise aussi l’inspiration.

🤸‍♂️ 32 heures et puis c’est tout
L’Espagne, qui veut réduire le temps de travail, est-elle un OVNI en Europe ? En Islande, l’expérimentation des semaines de 4 jours s’est avérée très positive, sans baisse de productivité.

🛩 Accrochez-vous, cela va secouer !
Aussi choquante que fût la transition vers le travail à distance pendant la pandémie de coronavirus, elle était modeste par rapport à ce qui va suivre, déclare Adam Ozimek, économiste du travail chez Upwork, plateforme de travail indépendant (en anglais).

😍 Merci, merci le télétravail
Au bord de la faillite, il y a cinq ans, l’usine de pantoufles Erel est sauvée. Sa production est relancée et les commandes s’enchaînent. Les raisons de ce succès sont simples : le confort et des habitudes de vie qui changent. Merci qui ?

🙅 Encore un métier “disrupté”
Cent maisons imprimées en 3D sont en cours de développement à Austin, dans le cadre d'une collaboration entre un grand constructeur de maisons et une startup texane. Le plus gros projet du genre au Etats-Unis.

🔫 Le tonton qui flingue
Le management souffre d’un mal terrible, celui d’être pollué par l’utilisation de termes vagues, creux et abscons. Les mots bidons foisonnent, ils poussent comme de la mauvaise herbe dans un jardin mal entretenu.

Leave a comment


Le tweet de la semaine

Capitalisation boursière des valeurs automobiles mondiales = Tesla vaut à peu près autant que les autres marques réunies.


Le cimetière du village

Renaud Dubois, directeur de la maison d’édition Amphora, dénonce les risques que comporte l’auto-édition pour les éditeurs. Réaction corporatiste dans un métier qui souffre depuis longtemps. Probablement parce qu’il a perdu sa valeur ajoutée, le goût du risque et a compris très tard le rôle du Web. S’adapter ou mourir ?


Rubrique copinage

Antoine van den Broek, alias Sornac, est un pionnier du coworking en France, co-fondateur de Mutinerie et de Mutinerie Village. Il vit aujourd’hui aux Pays-Bas et lance avec sa femme Clémence ce joli podcast pour enfants de 7 à 11 ans : les aventures du renard Nemrod. Une manière d’avoir la paix quand on est en télétravail avec enfants à la maison je suppose. Ecoutez le 1er épisode.


Un dernier truc

Vous aimez les Stones ? Nos amis les robots de Boston Dynamics aussi. Allez, Spot me up et danse avec les stars.

J’au aussi trouvé un autre truc qui m’a bien plu cette semaine. Comme je n’arrivais pas à choisir lequel je vous partageais, j’ajoute ce 2e truc, pas forcément réservé aux adorateurs de la Pomme.


Bonne semaine

Et voilà, maintenant c’est fini, vous pouvez y aller. Et si vous aimez cette newsletter, laissez-nous un like en cliquant sur le petit ❤️. Et même, partagez-la avec des amis.